Notre métier et ses spécificités

Si sous l’ancien régime, le besoin de vérifier les titres de noblesses se fait sentir, c’est avec la Révolution française que la recherche de certains actes importants comme les titres de créance permet l’essor de la généalogie. En 1830, la première étude en France est fondée, constituant l’acte inaugural de la généalogie comme corps professionnel.

Elle regroupe aujourd’hui deux spécialités dont les méthodes de recherche restent similaires, même si les buts sont disjoints : la généalogie familiale et la généalogie successorale.